Apprendre l’hypnose, 20 erreurs à faire pour progresser

J’ai l’honneur de vous proposer un article invité, écrit par Maximilien Carlier. Il est hypnothérapeute. Il a également suivi plusieurs formations à l’ARCHE.

Durant ce moment que nous allons passer ensemble, je vous propose de découvrir une liste de 20 erreurs à commettre quand on souhaite apprendre l’hypnose. Les erreurs sont extrêmement formatrices pour nos apprentissages. Aussi en toute bienveillance, je vous souhaite de vous planter et de faire de belles erreurs pour devenir encore meilleur.

  • Erreur n°1 : Croire qu’il faut parler avec une voix monocorde

Je crois qu’on a tous eu dans notre vie, un professeur qui parlait avec une voix soporifique. Pour ma part c’était une prof d’histoire de l’art, et les cours se faisaient sur vidéoprojecteur dans le noir… Tandis que quelque années plus tôt, j’ai eu une prof qui enseignait la même matière en racontant ses cours sous forme d’histoires. Quelle différence !

  • Erreur n°2 : Utiliser un langage qui diminue et atténue le sens d’une phrase comme « un petit peu, lentement, peut être etc… » parce qu’on assume pas encore très bien ce que l’on fait.

Les enfants savent bien de quoi je parle. Généralement, s’ils font tomber quelque chose sur leur passage et qu’ils savent qu’ils auraient du faire plus attention il s’exclament, « oh ! Cette chose est tombée » et non pas « j’ai fait tombé ce truc par faute d’inattention ». C’est pourquoi, je vous recommande de faire vos annonces avec aplombs, pour apprendre à véhiculer une certaine intention.

  • Erreur n°3 : Croire que l’hypnose est un fin en soit.

Certains d’entre vous le savent sûrement, mais c’est toujours bon de rappeler les bases. L’hypnose fait partie des techniques qui permettent d’accéder à une fin, et non le contraire.

  • Erreur n°4 : Croire que l’hypnose ericksonienne est une chose très complexe.

Encore une croyance qui viendra embrouiller votre esprit et ajouter de la confusion dans votre apprentissage, et vous savez quoi ? La confusion est une phase de l’apprentissage que personnellement, je trouve très importante pour progresser.

  • Erreur n°5 : Réaliser des inductions trop courtes.

Pratiquer l’hypnose, c’est comprendre comment modifier l’état de conscience. Vous avez à disposition des outils d’exploration formidables. Donc pourquoi se limiter au minimum et ne pas aller tester un état nouveau à chaque fois ?

  • Erreur n°6 : Ne pas mettre en place de phénomènes hypnotiques par peur de l’échec.

Quand une personne entre en transe, généralement, elle a besoin de valider ce qu’elle est en train de vivre. Si par mégarde vous n’avez pas identifié que sa représentation de la transe était quelque chose proche du sommeil, elle se dira peut être qu’elle n’y était pas car ce n’est ce qu’elle a vécu. De ce fait, mettre en place un phénomène hypnotique comme un mouvement inconscient permet de valider qu’il se passe bien quelque chose.

  • Erreur n°7 : Rester dans ce que l’on sait faire et ne pas oser essayer de nouvelle méthode.

Parfois, il arrive qu’on passe du temps à apprendre une nouvelle chose, on découvre, on progresse et on finit par y arriver. Et…ça s’arrête là… Quel dommage, car c’est justement à ce moment ci que tout commence en réalité, vous ne trouvez pas ?

  • Erreur n°8 : Ne pas vivre d’expériences personnelles qui remettent en cause la façon de concevoir l’hypnose ou la communication

L’hypnose moderne est souvent présentée comme une approche particulière de la communication qui sert à appuyer des changements en nous, ce serait quand même paradoxal d’avoir à sa disposition un art de changement qui n’évolue pas et qui reste figé.

  • Erreur n°9 : Avoir des convictions profondes tandis que c’est une pratique que vous êtes en train de découvrir.

Quelle certitude avez-vous sur  l’avenir du transhumanisme ? La plupart des gens sont mal informés sur ce sujet, et n’iront généralement pas crier sur les toits des choses dont ils ne sont pas certains. Par contre, on trouve parfois des gens qui ont des idées bien arrêtées sur l’hypnose après avoir regardé une émission pendant 15 minutes à la télévision. Hypnose est un mot qui fait partie du vocabulaire de la majorité des gens mais chacun en à une définition différente.

  • Erreur n°10 : Rester seul dans son coin et ne pas échanger avec d’autres personnes qui s’intéressent à ce sujet.

Vous connaissez le dicton, « tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin » A plusieurs, on attrape souvent des idées qu’on aurait eu du mal à avoir tout seul.

  • Erreur n°11 : Ne pas poser de cadre et oublier de mettre des fusibles.

Oublier les fusibles en hypnose ça revient presque à vouloir traverser à la nage un fleuve infesté de piranhas, tout le monde vous prendra pour un dingue.

  • Erreur n°12 : Rester dans la technique et oublier d’incorporer une dimension émotionnelle.

Sans émotion pas d’implication, pas d’implication pas de changement. Il existe de très bons techniciens, mais l’hypnose sans émotion c’est comme une banane qui n’est pas mûre, c’est un peu fade vous ne trouvez pas ?

  • Erreur n°13 : Être en tri sur soi au lieu d’être en tri sur l’autre.

Porter de l’intérêt à l’autre, être curieux et à l’écoute, s’intéresser réellement au monde de l’autre Voilà une bon début pour créer un rapport sain.

  • Erreur n°14 : Penser que l’hypnose ericksonienne n’est pas de la manipulation.

Si ce n’est pas de la manipulation, on se demande bien ce que ça pourrait être ?! Par contre, le fait de manipuler n’a pas de rapport entre le bien et le mal, à chacun de placer la limite selon son éthique.

  • Erreur n°15 : Ne lire aucun ouvrage sur le sujet

Lire permet de continuer à apprendre et accéder à de nouvelles idées. Ne pas lire c’est fermer la porte à une quantité d’univers presque illimité sur tout ce qui nous passionne. Sans compter que l’on peut presque tout observer selon le point de vue de l’hypnose, et qu’à partir de ce moment là, toute lecture devient une source de progression.

  • Erreur n°16 : Oublier d’être hypnotique

Apprendre l’hypnose peut devenir aussi naturel que lacer ses chaussures ou dire une phrase avec les mots dans le bon ordre. Parfois pour aller plus loin, il suffit de devenir naturellement hypnotique.

  • Erreur n°17 : Ne pas réaliser de travail personnel sur soi

Parler de quelque chose que l’on a pas expérimenté, c’est rester dans la théorie. Quitte à rester dans la théorie, autant pratiquer, car la pratique est la forme la plus avancée de la théorie. Il faut parfois se faire accompagner par un confrère ou parfois faire de l’auto-hypnose.

  • Erreur n°18 : Abandonner quand ça ne fonctionne pas du premier coup.

Une des grandes qualités de l’hypnotiseur est de savoir rebondir sur n’importe quoi, d’être suffisamment souple dans son approche pour savoir rendre valable tout ce qui se présente à lui pour produire un phénomène.

  • Erreur n°19 : Oublier de laisser certains silences pour donner de l’intensité à ce que vous faites

1…2…3…Respirez…On donne souvent comme conseil en hypnose de parler sur l’expiration de quelqu’un, allez-y essayez, ça produit quelque chose de particulier, ça laisse du temps à une phrase de faire son chemin et ça laisse de la place à l’autre.

  • Erreur n°20 : Avoir l’arrogance de celui qui a la pense pleine.

De loin c’est l’erreur que j’aime le plus observée 🙂 c’est quand une personne est en demande de quelque chose, qu’elle a faim et qu’elle est prête à tout pour changer, en présentant « l’humilité du mendiant ». Et pourtant, lorsque cette personne est nourrit, son ton et son visage change, ses mots sont plus dur et elle exprime l’arrogance de celui qui a la pense pleine, elle révèle ainsi son vrai visage et se trahit, passant généralement à côté de ce que la vie à de plus beau à offrir.

Pour la route, on peut en citer une 21e : Oublier qu’apprendre l’hypnose ça passe aussi par des phases de formations. Certains pourraient même dire des formations pendant toute une vie.

Je vous laisse méditer là-dessus, en vous remerciant pour l’attention portée sur ces quelques lignes destinées à partager les plus belles erreurs à faire quand on a envie d’apprendre l’hypnose. Pour allez plus loin, vous pouvez aller visiter mon blog sur lequel je propose des articles, résumés de livres, ainsi que l’extrait d’un ouvrage que j’ai publié sur l’autohypnose.

A bientôt !

Maximilien.

Written by amarteau