Champs d’action du coaching mental, pour qui et pour quel type d’objectif

Voici un panel des profils que je rencontre le plus souvent, ainsi que les objectifs et problèmes les plus souvent rencontrés. Des détails ont été volontairement modifié pour garder l’anonymat.

Thomas en plein burn out

Thomas a 37 ans, il a un excellent poste de responsable contrôle de gestion dans une PME. Il a le gout du travail bien. On ne lui donne pas les moyens de faire son boulot correctement. Il ne fait que travailler dans l’urgence, il a horreur de ça et fini par faire un burn out.

Avec l’aide du coaching : apprendre à mieux se connaitre, à poser des limites quand nécessaire et à être moins perfectionniste aussi.

Célia, ultra stressée

Célia a 32 ans, travaille comme chargé événementiel. Il lui arrive d’être anxieuse, parfois de douter de ses capacités. Elle redoute d’être critiqué sur son travail. Tout ça fait qu’elle se met une énorme pression pour la moindre tâche ce qui amplifie son stress. Lorsqu’il y a des échéances importantes, elle re-fume et se ronge les ongles.

Avec l’aide du coaching : apprendre des outils de gestion du stress, travail sur l’estime de soi et le regarde des autres.

Pierre manque de confiance en lui

Pierre a 33 ans, pour le moment il est chargé de projet. Il manque terriblement de confiance en lui. Cela se ressent à deux niveaux. Il n’aime pas animé les réunions et comités de pilotage car il déteste parler devant les gens. Dès que le groupe dépasse 3 personnes il est mal à l’aise. Il est très intelligent et a d’énormes capacités mais son manque de confiance en lui l’empêche de donner son opinion et d’être force de proposition. Ce manque global d’estime de lui le freine pour exploiter ses capacités et pour évoluer à des postes plus importants.

Avec l’aide du coaching : travail sur l’estime de soi, apprentissage des outils pour se conditionner avant de parler devant un groupe

Nathalie, licenciée et perdue dans sa vie professionnelle

Nathalie a 45 ans, elle était responsable communication dans une PME. A cause des difficultés de l’entreprise, un plan de licenciement a été mis en place. Elle est restée plusieurs mois dans l’incertitude car elle ne savait pas si elle ferait parti du personnel licencié. Une fois licencié, elle s’est sentie perdue. Que faire ? De nouveaux postuler pour un travail qui ne lui plait plus autant qu’avant ? Continuer à travailler avec des gens qui ne partagent pas ses valeurs tout ça pour un salaire confortable qui la nourrit ?

Avec l’aide du coaching : le travail a démarré pour l’aider à gérer l’incertitude dès qu’elle a su qu’il y aurait des licenciements. Ensuite, elle s’est recentré sur ses valeurs, sur ce qu’elle aime pour donner un sens à ce qu’elle fait. Elle a donc réussi à donner une nouvelle impulsion à sa vie pro.

Mohamed, ne sait pas poser de limite et ne sait pas dire non

Mohamed a 36 ans, il est responsable étude et développement dans une PME. Il a le sens du service et est très apprécié par tout le monde, cela ne fait aucun doute. Son talon d’Achille, c’est qu’il n’ose jamais posé de limite et dit « Oui » à tout pour rendre service. Au final, il se retrouve débordé de travail et il s’épuise. Cela lui pose aussi des problèmes avec les fortes têtes de son équipe qu’il a du mal à cadrer.

Avec l’aide du coaching : avant de savoir poser ses limites, Mohamed a du faire un travail pour mieux se connaitre. Grâce à cela, il connait désormais ses limites et surtout les raisons qui les motivent. Le plus gros du chemin était fait, il a suffit de compléter avec quelques outils de gestion des émotions et un travail sur l’estime de soi pour qu’il commence à s’affirmer au travail.

Jonathan, en a marre de passer sa vie au travail sans profiter de sa famille et de ses loisirs

Jonathan a 39 ans, il a toujours été très impliqué dans sa vie professionnel. Il a pris conscience que ses enfants grandissaient vite et qu’il n’avait pas pris assez de temps pour eux. Il a pris du poids et se sent fatigué. Il a besoin de donné un nouvel élan à sa vie en trouvant un meilleur équilibre vie pro / vie perso.

Lilia, n’est plus motivée, elle a besoin de mettre du sens dans son travail

Lilia a 40 ans, elle a toujours été l’élève modèle qui écoute et fait ce qu’on lui demande. Cependant, elle n’est plus motivée dans son travail. Elle en a marre du « Métro, boulot, dodo » et ne trouve plus de sens dans ce qu’elle fait au travail.

Avec l’aide du coaching : Lilia sait désormais ce qu’elle veut, ce dont elle a besoin et les valeurs qu’elle veut véhiculé au quotidien et dans son travail. Bref, Lilia a désormais un cap et sait quel sens elle veut donné à son travail et à sa vie. Elle est ultra motivée, elle commence son chemin par un entretien avec sa hiérarchie pour exprimer ses besoins, ses envies et proposer de nouvelles idées dans l’entreprise.