Vous êtes fumeur et vous voulez arrêter la cigarette même en période de stress ? Vous vous demandez si l’hypnose marche mieux que les solutions traditionnelles ? Vous avez peur de prendre du poids ? Pour le tabagisme comme pour d’autres addictions, les résultats avec l’hypnose sont effectivement très intéressants. Cependant, il est nécessaire de faire le focus sur quelques points importants avant de vous lancer dans cette démarche importante pour votre santé.

Le taux de réussite avec l’hypnose

Difficile de faire le tri dans toutes les études, certaines sont contradictoires. Globalement l’hypnose semble être une solution parmi les plus intéressantes.

Voici une synthèse de quelques études disponibles sur Internet avant de prendre rdv pour une séance.

Etude américaine : taux de réussite 3 fois meilleurs qu’avec un patch

En 2007, le Dr Faysal du North Shore Medical Center de Chicago a mené une étude auprès de 67 fumeurs.

Ils ont été divisés en quatre groupes :

  • Arrêt avec hypnose
  • Patch
  • Combinaison des effets de l’hypnose et d’un patch
  • Un groupe témoin (aussi appelé groupe placebo)

Voici les résultats au bout de 6 mois :

  • Patch seul : 16%.
  • Groupe témoin : 25%.
  • Hypnose seule : 50 % de réussite.
  • Hypnose et patch : 50% de réussite.

On constate un taux deux fois meilleur avec l’hypnose par rapport au groupe de référence et trois fois meilleur qu’avec le patch.

La limite de cette étude est le nombre restreint de personnes dans l’échantillon.

Autres sources

Selon le magazine psychologies, les taux de réussite peuvent atteindre près de 80% avec l’hypnose.

Sur le site de l’hypnose médicale, on peut trouver le taux de 72% de réussite un mois après la fin de la thérapie.

Soyez vigilent sur le protocole utilisé par l’hypnotiseur

Malheureusement tous les hypnotiseurs ne se valent et toutes les solutions pour un arrêt rapide ne se valent pas non plus. C’est d’ailleurs la même chose pour d’autres métiers, même ceux du monde médical.

C’est pourquoi il est très important de bien choisir votre hypnothérapeute pour qu’il vous accompagne efficacement votre démarche et pour éviter que le besoin de fumer ne se reporte sur autre chose.

Pour simplifier, il existe au moins deux façons assez répandues de travailler l’addiction avec l’hypnose :

  • dégoutter la personne du tabac
  • travailler le comportement et / ou résoudre la cause sous-jacente pour arrêter la dépendance psychologique

Dégouter le client du goût et de l’odeur de la cigarette

Il s’agit d’une pratique qui applique la même recette pour toutes les séances et pour tout le monde.

Pendant la consultation, le praticien utilise un protocole pour dégoutter le client du tabagisme.

Cette façon d’arrêter l’addiction a des résultats très différents d’une personne à l’autre. Il y a principalement 3 types de résultats :

  • ça marche : la personne est dégoûtée, elle arrête de fumer
  • le tabagisme se reporte sur autre chose. Il y a bien dégoût du tabac, mais la cause n’est pas résolue. Le besoin se reporte sur une autre dépendance ou un autre comportement qui peut poser problème dns d’autres domaines (prise de poids ou anxiété par exemple)
  • le client est dégoutté du tabac mais il continue à fumer

Il y a peu d’études sur le long terme mais il semblerait que le risque de rechute soit important.

On voit que cette solution a ses limites. Comme elle se contente de s’attaquer au symptôme sans s’attaquer à la cause, elle est loin d’être optimale.

Heureusement, il existe des hypnothérapeutes qui s’occupe de la cause du tabagisme, avec des résultats encore plus intéressants.

Résoudre la cause sous-jacente pour arrêter de fumer définitivement

Il faut effectivement qu’il y ait une cause sous-jacente. Il semblerait que se soit très très souvent le cas.

Cela semble d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’un comportement compulsif. Par exemple, lorsqu’une personne a réussi à arrêter le tabac un temps, en dépassant le délai de sevrage de la nicotine et qu’elle rechute après.

Dans ce genre de démarche, l’hypnothérapeute va s’intéresser de près à la personne qu’il a en face de lui et à sa vie afin de comprendre son fonctionnement. Comment « fait » la personne pour avoir envie de fumer. Quels sont les comportements qui amènent à ce résultat.

L’hypnothérapeute fait du sur-mesure. Une fois qu’il a compris comment fonctionne la personne, il va pouvoir actionner le bon « levier » pour l’aider à se débarrasser de ce qui provoque l’envie de fumer.

Cette méthode d’arrêt du tabac a plusieurs avantages :

  • Un taux de réussite plus important.
  • Pas de risque que la compulsion se reporte sur autre chose (ex : nourriture)
  • Elle a aussi souvent des impacts positifs dans d’autres domaines (parfois gestion du stress etc.).
  • Pas ou peu de reprise de la cigarette sur le long terme

Clairement, si vous cherchez un hypnothérapeute pour vous aider, renseignez-vous pour en trouver un qui utilise cette méthode pour vous aider. Notre cabinet situé à Clermont propose ce genre de démarche à base d’hypnose pour arrêter de fumer dans l’Oise.

Le prix de l’hypnothérapie varie d’un hypnotiseur à l’autre mais surtout d’une région à l’autre. Pour plus d’informations, consultez l’article sur les tarifs.

Enfin, pensez également à vous renseigner auprès de votre mutuelle pour savoir si vous avez la possibilité d’avoir un remboursement de la séance d hypnose.

Mise en rapport du prix

C’est intéressant de faire un rapide calcul pour mettre en rapport le prix de l’hypnose par rapport au prix du tabagisme.

Postulats :

  • 2 rendez-vous d’hypnose pour réussir
  • 6,5€ le paquet
  • Consommation moyenne : 10 cigarettes par jour

Calcul du coût de la thérapie : 2 rdv* 80€ = 160 €.

Calcul du coût du tabagisme sur 2 mois : 60 jours * 1/2 par jour (10 cigarettes) * 6,5 euros le paquet = 195 €.

En synthèse, au cours du deuxième mois le prix de l’hypnose a été amorti.

Posez vous la question, quel est pour vous le prix de votre santé ?

Hypnose contre le tabagisme : lancez-vous ?!

A vos téléphones pour trouver un hypnothérapeute sérieux pour prendre rendez-vous.

Attention, il y a un pré-requis avant d’appeler pour une séance : être motivé et prendre conscience de sa propre responsabilité !

Si vous pensez que l’hypnotiseur va juste mettre un coup de baguette magique, vous vous trompez.

Sources :