L’hypnothérapeute est surtout une personne comme tout le monde. Loin de l’image véhiculée par les médias, l’hypnose Ericksonienne pratiquée dans le cabinet de Clermont de l’Oise suit un cadre précis et un code de déontologie strict.

Quel type d’hypnose pratique l’hypnothérapeute

« Dormez ! Je le veux ! » Quoi, cela ne vous convient pas ? C’est parfait car vous ne trouverez pas ce genre de pratique dans le cabinet d’hypnose de l’Oise..

Des séances actives au cœur de votre propre changement

Tout d’abord, l’hypnothérapeute pratique une forme d’hypnose où vous ne dormez pas.

C’est même totalement le contraire, il y a souvent une forme d’hyper-conscience de soi.

Pendant les séances, vous serez toujours très actif, à la fois mentalement et physiquement. L’hypnose ericksonienne amène du mouvement à l’intérieur et à l’extérieur.

La principale chose qui est exigée, c’est que vous soyez le moteur de votre propre changement.

L’hypnotiseur est là pour vous accompagner, pour vous aider à formuler les demandes, pour favoriser le changement grâce à l’hypnose. Mais c’est bien à vous d’arpenter le chemin.

L’hypnothérapeute est seulement là pour montrer les possibilités que vous n’aviez pas encore vu, les capacités qu’il y a chez vous et que vous ne connaissiez pas.

Favoriser votre indépendance

Le but de la pratique de l’hypnose ericksonienne est de favoriser le changement mais aussi de vous donner les outils pour que vous puissiez continuer votre évolution.

Le praticien est toujours transparent sur sa pratique, ce n’est pas de la magie et si vous êtes curieux les questions sont les bienvenues.

Souvent, les questions trouvent leurs réponses d’elles même avant d’être posées. Notamment en vous proposant au fil des séances d’apprendre des outils comme l’autohypnose et la PNL.

Les règles d’éthique et le code de déontologie

Le secret professionnel

Tout ce qui se dit dans le cabinet restera dans le cabinet. C’est aussi simple que cela.

Au service de la personne

La personne est au centre de la pratique.

Avec l’aide de l’hypnothérapeute, c’est vous qui déterminez vos objectifs et vous qui parcourez le chemin pour atteindre votre but.

Chaque séance est faite sur-mesure en fonction de vos besoins et de vos attentes.

Le code de déontologie

L’hypnotiseur applique le code de déontologie proposé par l’Arche : consultez le code de déontologie

Amélioration continue de l’hypnothérapeute

L’hypnotiseur continue à se former à l’Arche et dans d’autres organismes de formation en accompagnement, PNL et hypnose.

Il prend aussi le temps de s’autoformer, de s’informer (recherches, neurosciences etc.), de se nourrir des expériences et des compétences des confrères. L’hypnotiseur apprend des disciplines connexes pour toujours compléter sa pratique (sophologie, méditation…).

Le but est de s’ouvrir aux autres disciplines pour ne pas s’enfermer dans un dogme. L’hypnose a plein de vertus et il existe aussi beaucoup de disciplines complémentaires.