Alexandre Marteau, coaching mental & hypnotiseur dans l’Oise

Photo d'Alexandre Marteau, coaching et hypnose dans l'Oise

Je suis Alexandre Marteau, j’ai la trentaine, père de deux enfants et je vis au nord de la région Parisienne, dans l’Oise (Hauts-De-France / Picardie, proche du Val d’Oise).

En résumé, j’ai d’abord été un enfant très heureux. Puis un ados et un étudiant plutôt paumé, qui s’ennuyait. Ensuite, j’ai fait 10 ans de carrière dans les systèmes d’informations, d’abord en tant que développeur puis à des postes à responsabilité. Et enfin, je suis arrivé dans les métiers du coaching en commençant par l’hypnose et la PNL.

Pourquoi je vous parle de ça ?

Pour deux raisons. D’abord, l’envie d’aider les ados, les jeunes et les professionnels qui ont traversé les mêmes difficultés que moi. Ensuite, parce que je suis avant tout une personne comme tout le monde. Et je crois aussi que comme tout le monde, je ne ressemble à personne.

J’aime pratiquer le coaching mental, la PNL et l’hypnose car je trouve ça passionnant ! Je suis très curieux concernant tout ce qui touche à la compréhension de soi et de notre propre fonctionnement.

 Une adolescence à s’ennuyer à l’école

Comme beaucoup de jeune, c’était une période pas facile. Je n’étais pas à plaindre mais j’étais plutôt paumé. J’avais des difficultés pour être  concentré en classe, souvent je m’ennuyais et j’ai eu pas mal de doutes sur mon orientation.

C’est une période pendant laquelle on se cherche. J »aurai adoré mieux me connaitre à cette époque, mieux comprendre le fonctionnement du cerveau et des émotions. Ça m’aurait facilité pas mal de choses.

10 ans dans le monde de l’IT

Mon bac+5 en poche, comme l’exigeait la société, j’ai commencé à travailler dans l’informatique en tant que développeur.

Quelle galère, je détestais la programmation !! Pendant mes études, ce qui m’avait plu c’était la conception et l’analyse. Mais, obligé de passer par la case développeur avant de faire autre chose.

Ensuite, j’ai évolué vers le poste de chef de projet. C’était déjà plus sympa, ce qui ne m’a pas empêché d’avoir des périodes de stress terribles. J’ai probablement frôler une ou deux fois le fameux Burn out en début de carrière. J’étais sous pression et débordé parce que je ne savais pas comment dire non à mes clients ou à mes chefs lorsque les demandes n’étaient pas réalistes.

J’avoue que j’ai aussi souvent eu le syndrome, « oh non, on est lundi j’ai pas envie d’aller bosser« .

J’ai terminé cette première carrière au poste de consultant. A ce poste, je côtoyais aussi fréquemment la direction que les employés, j’avais donc une vision très transversale de l’entreprise. Grâce à cette expérience, j’ai compris beaucoup de choses.

En parallèle, la formation aux métiers du coaching que je suivais (hypnose, PNL) m’a permis de prendre pas mal de recule.

Comment j’en suis venu au coaching mental

Ma première rencontre avec l’hypnose s’est faite après l’adolescence, c’était un livre écrit par Olivier Lockert et prêté par ma sœur.

En parallèle, je me suis dis que se serait intéressant de faire une séance d’hypnose pour démarrer un travail personnel. Mais, j’ai attendu de rencontrer les bonnes personnes pour me lancer.

Entre temps, je me suis tourné vers un thérapeute « classique ». En effet, je souhaitais me débarrasser de quelques casseroles pour me sentir bien dans mes baskets d’une part et dépasser mes limites dans le travail et le sport d’autre part.

Eh non désolé, je ne suis pas un moine tibétain et je n’ai pas « encore » atteint l’illumination ! Je me suis bagarré quelques années avec mon rapport à la nourriture, certaines angoisses ou la « peur de gagner » quand je faisais des compétitions sportives !

Cette thérapie classique m’a aidé à comprendre l’origine de mes problèmes mais pas à les résoudre.

Comme je suis têtu et qu’entre temps on m’a donné l’adresse d’un hypnotiseur qui m’a inspiré confiance, j’ai franchi le pas ! J’ai fait 4 ou 5 séances. C’est au bout de quelques semaines que j’ai vu la différence.

Et depuis, je suis en évolution constante. Je me connais de mieux en mieux et je sais gérer les choses différemment grâce à tous les outils appris.

Hypnose, coaching mental et informatique : drôle de mélange ?

Lorsque j’étais consultant en système d’informations, je rencontrais des gens, ils me racontaient leur problème (informatique) et je les aidais à mettre en place une solution (informatique) efficace.

Depuis que je fais du coaching mental, je rencontre des gens qui ont des problèmes et je les aide à trouver les bonnes solutions.

Maintenant, mon activité se décline sou plusieurs formes : l’accompagnement en cabinet, les ateliers et la préparation mentale des sportifs (individuel ou en groupe).

Mes formations

J’ai validé les certificats suivants :

  • Technicien en hypnose
  • Praticien en hypnose
  • RITMO (Retraitement de l’Information Traumatique par les Mouvements Occulaires)
  • Hypnose conversationnelle
  • ATSE (l’Art de Travailler sur les structures émotionnelles)
  • Hypnose et sport

Je continue à me former tous les ans sur des modules ou disciplines complémentaires.

Mes passions

Le sport, le sport et mes fils.

Grâce à l’auto-hypnose et à la PNL (programmation neuro-linguistique) j’ai découvert comment on pouvait se surpasser dans le sport : baisser le niveau de stress pendant une compétition, atteindre ses objectifs, dépasser ses limites…