Préparation mentale par l’hypnose, un complément essentiel à la préparation physique

Dans la vision habituelle du mental, on parle souvent de motivation, d’un joueur qui n’a pas le mental ou qui n’a pas « envie ». Une bonne préparation mentale va bien au delà de ces éléments. A l’instar de la préparation physique qui travaille sur de nombreux points, pour avoir le mental au top il est nécessaire de faire un travail global et surtout d’adapter ce travail aux spécificités de votre sport et de votre personnalité.

La préparation mentale, pour progresser sur quoi ?

Il existe de nombreux modèles de performances et de compréhension des comportements. Ils sont tous intéressants et ont chacun leur limite. Pour la préparation mentale, mes deux préférés sont celui de R. Dilts et celui de Christian Target.

Selon la modélisation de Christian Target, il existe 7 pôles de compétences, avec un socle constitué de 3 éléments :
Modele_ChristianTarget_400JPG

La préparation mentale peut donc toucher un ou plusieurs de ces éléments.

Un travail global VS un travail spécifique

Quand on voit un modèle aussi complet, on est tenté de se dire que le travail est vaste. C’est pas faux, mais restons pragmatique !

Très souvent, il faut aller à l’essentiel pour atteindre les objectifs fixés et valider des résultats. Comme en entreprise, la loi de Pareto est pleine de bon sens. Pour être pragmatique et efficient à court terme, le préparateur mental doit faire travailler les 20 % qui vont permettre d’obtenir 80% des résultats. Ensuite, on s’attarde sur le reste.

Concrètement comment on fait ? Ça commence par un échange entre vous et moi :

  • Quels sont tes objectifs
  • Qu’est ce qui t’empêche de les atteindre pour le moment
  • De quoi t’as besoin pour atteindre ces objectifs
  • etc…

A partir de ces quelques questions, on se rend compte à quel niveau il faut travailler (cf modèle ci-dessus).

Ensuite, on va droit au but. Selon le travail identifié, on peut faire une séance en intérieur ou en extérieur. On met en place un suivi entre chaque séance et souvent par téléphone également. Et surtout, on teste en faisant une mise en situation (pendant la séance ou sur une compétition) ! Il est impératif de valider que le travail a fonctionné.

La préparation mentale : pour qui, pour quel sport

Faire appel à un préparateur mental est utile pour tout type de sportif souhaitant progresser.

Ce type d’accompagnement peut se faire sur tout type de sport, que se soit individuel ou collectif, au niveau amateur / semi-pro / professionnel.

En général, je préconise de ne pas commencer avant 12 ans.

La préparation mentale vient toujours se positionné en complément de la préparation physique et de l’entrainement technique.

Quelques exemples concrets

Pour faire simple et concret, prenons des exemples (certaines informations dont les prénoms ont été modifiés pour préserver la confidentialité) :

  • Jeremy est un joueur de tennis. Il est excellent à l’entrainement mais il lui arrive parfois de perdre ses moyens dans les matchs serrés ou lorsque les enjeux commencent à être importants (gros tournois, finale ou demi-finale).
    • Préparation mentale effectuée : gros travail sur estime de soi et émotions. Ensuite, la confiance, la concentration et la communication (vers lui et vers ses proches) s’est aussi améliorée.
  • Farid est un jeune joueur de football. Il est très talentueux et aimerait passer pro. Il a des qualités techniques indéniables mais déteste les entraînements purement physiques. Il néglige souvent cette phase ce qui est à la fois mal vu par le staff et lui cause des soucis de performance sur les fins de matchs et en fin de saisons.
    • Préparation mentale effectuée : beaucoup sur la motivation pour la mettre au service du travail physique. Un peu de travail sur la connaissance de soi qu’on pourrait classer à la fois dans la motivation et dans l’estime.
  • Aurélien est un joueur de golf. Lorsqu’il vient à ma rencontre, il expose clairement deux problèmes. Sa concentration est totalement aléatoire, il est capable de coup absolument brillant et 5 minutes après de sortir complètement de sa compétition. De plus, il lui arrive très souvent de péter les plombs lorsqu’il rate un coup facile.
    • Préparation mentale effectuée : travail principal sur les émotions, avec un complément sur l’estime de soi. Une fois ces deux points résolus nous avons pu aborder la pure concentration et lui apprendre à se remobiliser après un mauvais coup.
  • Amélie est capitaine d’une équipe de volley. Lorsque les compétitions arrivent, elle éprouve des difficultés pour dormir jusqu’à 15 jours avant. De plus, elle veut tellement gagner et faire de son mieux qu’elle se met une pression énorme qui la stresse. La relation avec son entourage est tendu. Pendant les matchs à enjeux forts et lorsque l’équipe est en difficulté, Aurélia se met la pression et met la pression à toutes ses coéquipières.
    • Préparation mentale effectuée : à plusieurs niveaux. Sur le côté énergie pour retrouver le sommeil, baisser le stress et retrouver un bon équilibre. Un complément sur l’estime de soi pour se mettre moins la pression. Ces points ont été résolus ce qui a amélioré sa communication auprès de son entourage et ses coéquipières.
  • Vincent a la quarantaine et se prépare pour son premier marathon. Il est ultra motivé mais il a peur du fameux mur des 30 km et s’inquiète de la gestion de la douleur.
    • Préparation mentale effectuée : difficile de classer les séances dans le modèle. Nous avons travaillé sur ses croyances limitantes, sur l’énergie et sur la gestion de la douleur.

Au delà de la séance de préparation mentale

En tant que préparateur mental, j’utilise souvent l’hypnose car elle permet d’accélérer le travail et de développer les habiletés mentales. L’état de conscience modifié permet de rendre les changements plus rapides et plus puissants en travaillant à des niveaux inaccessibles en état de conscience normal. Dans ma façon de voir l’hypnose et la préparation mentale, il ne s’agit pas de fermer les yeux et de dormir pendant que ça se passe. Au contraire, il s’agit d’un partenariat avec le sportif pour permettre d’être efficace et de vous rendre acteur.

D’autre part, elle vous permet de retrouver du contrôle sur vos habiletés mentales grâce à l’apprentissage de l’auto-hypnose. Après avoir appris quelques techniques, vous aurez comme une boîte à outils que vous pourrez utiliser à la fois au repos, à l’entrainement et pendant les compétitions.

Enfin, je propose de plus en plus de tutoriel en ligne. Cette prestation est comprise dans le tarif proposé. Cet avantage permet aux sportifs de trouver un rappel de ce qui a été appris en séance (auto-hypnose par exemple) ou de faire un travail complémentaire entre chaque séance (travail sur la connaissance de soi par exemple).

La combinaison des séances avec un préparateur mental, du suivi et des modules vous permet d’être autonome et d’obtenir des résultats rapidement.